Le 1er mets toute l’année à Annecy.

Petit à petit Annecy tend à devenir la capitale gastronomique de la Haute Savoie. Il y avait déjà le duo étoilé du bord du Lac, avec Laurent Petit et Yohan Comte, rejoint récemment par Jean Sulpice. Plus démocratique, toute une génération de jeunes cuisiniers anime intra muros la scène gastronomique annécienne.

Nicolas et Gaëlle Mouroux

C’est le cas de Nicolas qui demande à Gaëlle de devenir Madame Mouroux un 1er mai. C’est le début d’une aventure humaine et professionnelle puisque leur premier restaurant porte le nom de 1er mets. Un bon moyen pour le Chef Nicolas de ne jamais oublier leur anniversaire de mariage.

Un restaurant que l’on pourrait décrire comme intimiste ou boutique, au vue de la grandeur de la salle. Une vingtaine de couverts. Gaëlle en salle et Nicolas au piano, pour nous proposer une cuisine de saison, goûteuse et soignée. Ce soir, le restaurant est complet. La maîtresse des lieux fait de son mieux et déambule de table en table avec légèreté et sourire bienveillant. Le Chef, Nicolas Mouroux, est bourguignon, ce qui est déjà pour moi une grande qualité. Arrivé en Haute Savoie, il fait ses classes au Clos des Sens, puis au Contresens, deux établissements dirigés par Laurent Petit, puis au Clos du Château à Pringy/Promery.

La carte est volontairement réduite. Le Chef, aidé d’une apprentie, va à l’essentiel. Je vous parle de ce que nous avons dégusté ce soir-là, même si la carte a depuis, pris ses quartiers d’été. Nous avons opté pour un menu à 47 euros, proposant une entrée froide, une entrée chaude, un plat, une assiette de fromages et un dessert au choix.

Panacotta au lard et coulis de petits pois.
Panacotta au lard et coulis de petits pois.

 

Notre entrée au foie gras et aux dattes
Notre entrée au foie gras et aux dattes.

En amuse bouche, une panacotta au lard et coulis de petits pois, nous ouvre l’appétit. En entrée, nous était proposée une jolie tranche de foie gras de canard maison fourrée de dattes Nour. Pour colorer l’assiette et apporter aussi un peu d’acidité, nous découvrons un quartier de tamarillos, fruit coloré colombien aux arômes de tomates acidulées.

Ris de veau et raviole.
Ris de veau et raviole.

 

Porc noir de Bigorre et morilles.
Porc noir de Bigorre et morilles.

Ma deuxième entrée chaude est une fricassée de ris de veau, ail noir et sa raviole de thon (j’ai un doute), accompagnée d’un délicieux jus de viande. Une jolie pièce de porc « Noir de Bigorre » accompagnée de morilles et jus corsé. Pour terminer le repas, une assiette de fromages sélectionnés et affinés par Pierre Gay Meilleur ouvrier de France à Annecy.

En dessert, une tartelette citron meringuée à l’inspiration du chef qui se défend de ne pas être pâtissier, mais qui propose de jolies compositions sucrées. Pour accompagner tout cela, une carte des vins, sage et abordable, comblera vos gosiers. Il est plutôt prudent de réserver à l’avance, surtout pour les soirs.

Tartelette citron du chef.
Tartelette citron du chef.

 

Avant de clore cet article, un petit mot sur l’accueil des enfants dans cet établissement. C’est assez rare pour être signalé, mais le Restaurant le 1er mets est un restaurant « kids friendly », c’est-à-dire, en français dans le texte, que les enfants sont les bienvenus. Les patrons Nicolas et Gaëlle, eux-mêmes heureux parents de deux sages bambins, proposent un menu enfant gastronomique, aux portions et goûts adaptés aux palais des enfants mais très très loin du jambon pâtes ou du « nuggets frites ».

De plus, pour les plus jeunes, vous pouvez dessiner sur les murs. Oups, je m’emballe peut-être en disant cela… sur les murs prévus à cet effet bien évidemment !!! N’hésitez pas à demander à Gaëlle.

Pour conclure, une nouvelle belle adresse à Annecy pour manger autre chose qu’une tartiflette au milieu des touristes en shorts. Le restaurant est fermé le mercredi toute la journée pour s’occuper des deux sages bambins, les mardi et dimanche soirs.

Ce que j’ai aimé : La qualité des plats proposés et l’accueil virevoltant de Gaëlle. Un excellent rapport/qualité prix/plaisir.

Ce que j’ai moins aimé : Que les vins aux verres ne soient pas remplis devant nos yeux.

Restaurant le 1er Mets : 2, Place Saint-Maurice, 74000 Annecy·  Tél. +33 4 57 09 10 54

 

 

 

Philippe Écrit par :

Raconteur d'histoires gourmandes, j'ai créé le blog Le Dos de la Fourchette en septembre 2014. Rédacteur, je partage mes adresses gourmandes, mes rencontres et mes découvertes.

Un commentaire

  1. Martinez
    25 juillet 2018
    Reply

    Étape d’un retour de vacances en Provence qu’elle belle découverte ce dimanche du 22/07/18 midi tout à fait par hasard que d’avoir une table dans cet établissement. Rien à redire un service efficace et discret à la fois et avec le sourire svp. Un cadre très sympa et réussi dans le vieux Annecy. Une carte pas trop longue homogène comme pour les vins avec une belle sélection. Et dans l’assiette des produits de qualités avec des cuissons réussies et avec beaucoup d’imagination dans les présentations des produits mettants les couleurs en valeurs. Bref une adresse plus que recommandable qu’on a pas envie de voir disparaître et où on y retournerait bien tous les jours. Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.