Poires pochées aux épices et Saint Amour

Poire pochées au Saint AmourMême si dans notre région le soleil semble s’excuser pour l’été froid et pluvieux qu’il nous a fait subir, il faut se rendre à l’évidence, l’automne est bien là. Sur les étales des marchés, les poires de l’année font leur apparition. J’ai donc choisi de vous proposer une recette à base de poires. En l’occurrence, des poires Williams arrivées à maturité de taille moyenne.

Très prochainement, vous sacrifierez traditionnellement quelques euros à l’achat d’une bouteille de Beaujolais nouveau. Pourquoi, à cette occasion, ne pas déroger à la règle marketing et se laisser tenter par un vrai vin produit avec amour à la frontière de la Bourgogne et du Beaujolais : Le Saint Amour.

poire_pochee_epices-2
Le Saint Amour a deux visages : suivant la méthode de vinification, il sera léger et fruité et se boira sans attendre ou se laissera perdre dans le fond de la cave pour devenir plus charpenté et complexe. Pour quelques euros,  craquez pour un Saint Amour. Celui que j’ai utilisé pour cette recette vient de la cave « Les Grands Crus Blancs » à Vinzelles en Saône et Loire. Cette cave regroupe 90 viticulteurs et propose de nombreuses appellations : Saint Véran, Pouilly Loché, Pouilly Fuissé, Crémant et double crème de cassis, à des tarifs très abordables.

Ces poires pochées pourront être servies en dessert ou par exemple en accompagnement d’un plat de gibier. La recette est assez simple et ne nécessite pas de compétences particulières, à part celles de savoir éplucher une poire et ouvrir une bouteille de vin et je sais que l’une de ces deux compétences est innée.poire_vin-2

Pour 4 personnes :

4 poires Williams mûres (Si vous les trouvez bio et d’origine française ou du verger du voisin, c’est encore mieux), 2 bouteilles de Saint Amour, 1 orange non traitée, 3 clous de girofle, 1 bâton de cannelle ou une cuillère à café rase de cannelle en poudre, 5 anis étoilés, 1 bâton de  vanille, 5 baies de genièvre, 150g de sucre. Certains ajoutent des grains  de poivre.

Dans un premier temps, je préconise de laver les fruits, puis  il faut peler les poires à l’aide d’un économe en laissant la queue et creuser l’intérieur de celles-ci afin d’enlever les pépins. Une fois épluchées, les réserver dans de l’eau froide citronnée pour ne pas qu’elles noircissent.

Dans une casserole plutôt haute et étroite, afin que les poires soient recouvertes du vin, versez 1 litre de vin (Il vous restera 5dl à partager avec votre chéri(e)…), coupez les oranges non traitées en tranches, piquez les clous de girofles dans la peau des oranges. Ajoutez le bâton de vanille fendu en deux, l’anis étoilé, le sucre, les baies de genièvre et la cannelle. Portez à ébullition et flambez pour enlever l’alcool. Ajoutez les poires et laissez cuire à frémissement pendant 30 minutes (le temps de cuisson dépend de la maturité de vos fruits). Piquez vos fruits avec la pointe d’un couteau pour vérifier la cuisson. Lorsque les poires sont presque cuites retirez-les du feu et laissez finir de cuire dans le vin encore chaud jusqu’à parfait refroidissement.

Retirez les poires et passez le jus avec un chinois ou une passoire pour enlever les épices. Versez de nouveau le vin sur le feu et faîtes réduire de moitié pour corser le jus. Conservez plusieurs jours les poires dans le vin.

poire_saint_amour-2

En dessert, pourquoi ne pas servir les poires légèrement tièdes avec une glace au pain d’épices ou quelques framboises d’arrière saison que vous aurez glanées dans le fond du potager. On pourra également les servir en garniture d’une volaille ou d’un gibier.

N’hésitez pas à nous suggérer vos accords gourmands dans les commentaires.

Bonne dégustation.

Philippe Écrit par :

Raconteur d'histoires gourmandes, j'ai créé le blog Le Dos de la Fourchette en septembre 2014. Rédacteur, je partage mes adresses gourmandes, mes rencontres et mes découvertes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.