Top3 de mes restaurants japônais préférés à Genève

Le Japon ! Sans doute ma destination de voyage la plus mémorable, autant sur le plan culturel que sociétal, le voyage qui vous dépayse et qui vous attire par sa différence.

Sans oublier sa gastronomie. Saviez-vous que Tokyo était la ville du monde la plus étoilée ?

A Genève, nous sommes vraiment gâtés


Elle en compte 314 au guide Michelin, avec 160 000 restaurants ! A titre comparatif, Paris détient 139 étoiles pour 5378 établissements. Une chose est sûre, où que vous alliez vous mangerez bien !

Et ceux et celles qui connaissent bien le Japon seront d’accord avec moi pour affirmer que les restaurants japonais que l’on trouve à chaque coin de rue, ne sont absolument pas représentatifs des saveurs originales, et, sans compter le manque de diversité des plats traditionnels.

A Genève, nous sommes vraiment gâtés, car l’on trouve des adresses d’exceptions avec une cuisine comparable à celle de nos souvenirs de voyage ! Et, il n’est pas toujours facile de faire un choix.

Règle Numéro 1 : Quand vous regardez la carte, si vous voyez trop de variétés de sushis de makis ou autre, avec des mélanges de saveurs modernes… on évite !
Les recettes japonaises n’ont pas beaucoup évoluées, elles restent simples, mais sur de très bons basiques, tel que le bon produit, et un assaisonnement juste qui, à lui seul vous fera voyager.

Règle Numéro 2 : Le chef ou maitre derrière le bar, est un fort indice. Si son expérience et parcours, sont mis en avant sur le site de l’établissement, vous devinerez que vous retrouverez cela dans votre assiette !

Vous l’aurez bien compris, aujourd’hui, j’ai choisi de partager mon Top 3 de la restauration Japonaise traditionnelle à Genève, et aussi vous dire où trouver les meilleurs plats typiques…

1. SAUAN, Quai Gustav Ador



*

La cuisine y est juste parfaite ! Les poissons d’une finesse et fondant à souhait. J’adore la personnalité qu’ils mettent dans leurs assiettes. Vous pouvez trouver par exemple une sauce soja aux agrumes, parfois Yuzu ou autre, c’est juste magique !
Cela change toute la dimension de votre plat. Les viandes et autres plats sont un voyage unique.
L’accueil et le service sont aussi à la hauteur de la cuisine. Chez SAUAN, on s’y sent bien, alors un conseil, allez-y entre amis, et prenez votre temps pour apprécier ce moment !

2. HASHIMOTO, Rue Adrien Lachenal





L’authenticité par excellence.
Lorsque vous entrez, c’est purement l’atmosphère des restaurants japonais, un petit comptoir, et une grande salle typique d’un Ryokan. Vous serez accueilli par Mr Hashimoto (50 ans d’expériences) et son équipe.
Là aussi, la cuisine y est simple et efficace. Vous y trouverez plusieurs spécialités comme les haricots fermentés, des huitres japonaises où du thon rôti teryaki. Avec bien sûr une belle sélection de Nigiris et autres. La St jacques et les calamars oursin me font encore saliver au moment où j’écris cet article !

3. KOZAN, Rue Jean Jaques de Sellon






Plus récent dans le paysage genevois, ce restaurant a aussi su se démarquer et proposer une cuisine plus abordable mais toujours dans la tradition. Pour plus de plaisir, admirez au comptoir le travail du Maitre Hiroshi Machida, 20 ans d’expérience ! Vous pourrez y déguster un bel assortiment de la cuisine japonaise. J’ai adoré les Tatakis de saumon, qui sont servis avec des feuilles de nori, on l’agrémente à sa guise !

Mais la cuisine Japonaise, ce n’est pas seulement du poisson et du poulet Teryaki. Chaque restaurant japonais digne de la tradition vous proposera un Shabu-shabu, avec du Wagyu ! Sur demande bien sûr.
Petite précision entre le Wagyu et kobe pour bien comprendre et ne pas vous faire avoir :

Wagyu veut littéralement dire vache en Japonais. Et 4 races ont été certifiées, poils noirs, poils roux, petites cornes et pas de cornes. Elles doivent être nées au japon, c’est pourquoi, on ne peut pas dire « wagyu d’australie » ! Cela revient un peu à dire qu’on sert un Champagne Marseillais… Et le Bœuf de Kobe est une marque d’un 100 % Tajima beef.
Tajima est une région ou l’on trouve une race bien specifique de vache, celle aux poils noirs (Kuroge Washu) qui doit être enregistrée à Kobe. Voilà, vous savez tout !

Petit plus, on ADORE les Takoyakis de chez Yukigini excellent bar à Ramen ! Et les Gyozas de chez Umamido croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur, vous vous régalerez à coup sûr !

On trouve de belles choses un peu partout, n’hésitez pas à explorer et partagez avec nous vos impressions.

Nous, on se retrouve prochainement pour de nouvelles découvertes !

Sana

Sana Écrit par :

La cuisine est avant tout pour moi un héritage familial, Ahmed, mon grand-père était un Chef Cuisinier reconnu dans le nord de la Tunisie. Il a transmit son savoir avec amour et passion à ma mère, qui me l'a ensuite transmis naturellement. J'ai toujours été curieuse et suivi ma mère en cuisine. Dés mon plus jeune âge, je participais avec émerveillement ! Aujourd'hui, à mon tour je partage ma passion avec vous et vous emmène dans ce beau voyage d'émotion culinaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.