Les couteaux de Franck Souville

Une rencontre quelque peu différente des autres, puisque aujourd’hui je ne vous propose pas de découvrir un nouveau restaurant vegan où l’on s’extasie devant une salade de pousses de luzerne et graines de nigelle assaisonnée à l’huile d’argan, Pas plus dans un tearoom branché où l’on cause du dernier livre d’Alain Finkielkraut en débattant sur le bien fondé de son entrée à l’Académie Française. Non, cette fois-ci, je prends la voiture et je vous emmène à moins de deux heures de Genève dans le département du Doubs, direction Besançon par l’A1. Une rencontre marquante comme je les affectionne puisque je vais découvrir un métier, des objets et surtout, un artisan, Franck Souville.

Installé tout près du village d’Ornans, qui laisse une belle place en son centre à de multiples échoppes d’artisans, Franck propose une gamme de couteaux originaux, uniques et assemblés à la main. Toutes les étapes sont réalisées par ce coutelier passionné et passionnant. C’est tellement plus agréable de rencontrer un vrai artisan qui pourra vous parler pendant des heures de son travail sans jamais perdre votre intérêt.

Ornans
Village d’Ornans
Village d'Ornans
Ciel bleu au dessus d’Ornans

Franck Souville peut réaliser le couteau de vos rêves. Vous choisissez les matières, la taille, l’usage, la lame, et Franck réalise votre couteau qui sera de ce fait unique. C’est à ce moment-là que cet artisan franchit la barrière invisible et devient un artiste, car oui, ses couteaux sont des Chef-d’œuvre au sens littéral du terme et que Wikipédia explique mieux que moi : « Un chef-d’œuvre est une œuvre accomplie en son genre. Ce terme est habituellement utilisé dans le domaine des arts pour souligner la perfection de l’œuvre, issue de la maîtrise de l’artisan ou de l’artiste et souvent couplée à une imagination remarquable. » Maîtrise, c’est certainement l’adjectif qui correspond le mieux au travail réalisé par Franck, en commençant, et cela me parait évident, par la lame. Que serait le plus beau des couteaux avec une lame tordue, fragile, non coupante ?


Les lames sont ici réalisées sur place. Franck a troqué sa forge d’antan pour une forge au gaz qui atteint les 1400° nécessaires au travail du métal, en une dizaine de minutes à peine. Franck Souville s’est spécialisé dans les lames damassées. Quoi ?? Qu’est-ce ? Alors, maintenant, je peux tenir une conférence sur l’acier damassé, mais pour faire simple, il s’agit d’une superposition de lames d’acier que l’on va chauffer et donc souder entre elles, puis aplatir en tapant dessus très fort avec une masse lorsque l’acier est à température. Puis, l’on coupe le morceau obtenu pour le superposer à nouveau et renouveler l’opération. On peut aussi, dès le départ, entourer ce premier mille-feuille de lames par d’autres lames ou d’autres mille-feuilles de lames. Les possibilités sont infinies. Les résultats aussi et, même si bien sur, le forgeron saura quelle forme de motifs il souhaite obtenir, le résultat reste une découverte et les motifs tous uniques.

Des motifs différents sur chaque lame
Des motifs différents sur chaque lame
Couteau avec lame en acier damassé
Couteau avec lame en acier damassé

Avec des lames damassées au dessin unique, Franck Souville apporte le même soin à la réalisation des facettes qui vont recouvrir le manche. Pour cette opération, Franck n’est pas en manque d’imagination et d’originalité, puisqu’il utilise des matériaux que l’on ne vous proposera que rarement ailleurs, et qui vont contribuer à l’élégance et à la personnalisation de l’œuvre. Dans ses tiroirs, aux allures de trésors de guerre, l’artiste me dévoile des cornes de phacochères et autres cervidés, des os de girafes, des défenses et molaires de mammouth, (Avant que vous ne m’incendiez en messages personnels pour me rappeler tout ce que je pense déjà sur le braconnage et les trafics d’animaux et de leurs dépouilles, je dois vous préciser que les matériaux utilisés ont tous été prélevés sur des cadavres d’animaux morts naturellement sans enfreindre les lois et réglementations en vigueur.) des nacres, du bois de fer de l’Arizona, du titane, etc. Franck n’a pas vraiment de limites.
knife15
knife4
knife7

Couteau avec un manche en os de girafe
Pas de limite pour Franck. Ici, un couteau avec un manche en os de girafe

Il réalise votre couteau à votre image et fera de ce simple ustensile une véritable œuvre d’art qui vous suivra partout, et que vous pourrez utiliser chaque jour. En effet, ses couteaux, et l’artisan artiste y tient beaucoup, ses couteaux sont faits pour être utilisés, et si possible, tous les jours, à chaque repas par exemple. Pour avoir déjeuné avec lui, cette précision n’est pas un argument marketing. Franck transporte avec lui son premier couteau qu’il avait déniché il y a bien longtemps sur un marché.
Le temps passe trop vite en bonne compagnie. Franck Souville vous transmet sa passion, mais aussi son amour pour le travail bien fait, et cette passion se retrouve dans ses couteaux.

Le tiroir à trésor de Franck
Le tiroir à trésors de Franck
Défenses de mammouth
Défenses de mammouth
Cornes de phacochère
Cornes de phacochère


Comme toute œuvre, les couteaux de Franck Souville ont un prix. Celui-ci correspond au prix des matériaux utilisés pour le manche, et pour le plus gros du budget, aux nombreuses heures passées sur l’œuvre. Mais l’on peu espérer un très très très joli couteau unique et personnalisé dans une fourchette allant de 900 euros à beaucoup plus… A peine plus cher qu’un Iphone6s en plastique, fabriqué à la chaîne et en Chine, et qui tombera de toute façon en panne après être tombé de votre poche.
N’hésitez plus, pour votre homme, votre père, votre fils (Cette phrase fonctionne aussi au féminin). Offrez-lui un luxueux couteau fait main, au look unique et personnalisé. De plus, c’est un objet que l’on garde, que l’on utilise et que souvent, l’on transmet (contrairement à l’Iphone358s).
Profitez de votre visite pour découvrir cette belle région faite de vallées, de rivières et d’étendues verdoyantes. Pas si loin du Jura, des vins jaunes, des vins de pailles, de la saucisse de Morteau, et du Comté, vous remplirez votre coffre des ces délices du terroir.
Une belle journée sous le soleil du Doubs qu’il faut malheureusement quitter. I will be back, c’est certain. Trop de choses à découvrir, à déguster.
Découvrez quelques unes des réalisations de Franck Souville sur son site.
Franck Souville, 1, rue de la Grange Millet, 25111 Montgesoy. Tél. : +33 (0)6.30.68.04.78

Philippe Écrit par :

Raconteur d'histoires gourmandes, j'ai créé le blog Le Dos de la Fourchette en septembre 2014. Rédacteur, je partage mes adresses gourmandes, mes rencontres et mes découvertes.

3 Comments

  1. Caro
    7 février 2017
    Reply

    Beaux !!

  2. Caro
    7 février 2017
    Reply

    Défenses de mammouth ???

    • Philippe
      8 février 2017
      Reply

      Autorisées…. Et souvent en fragments…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.