Le Café Calla au Mandarin Oriental Geneva

Découverte de la nouvelle carte au Café Calla au sein du Mandarin Oriental Genève, en compagnie du très impliqué Directeur de l’Hôtel en personne. Un grand honneur pour moi de découvrir ce restaurant et de passer un moment précieux avec M. Lars Wagner qui s’investit sans compter pour promouvoir les services que propose son établissement cinq étoiles.

Une très jolie salle de restaurant confortable à souhait au bord du Rhône, bordée par une grande terrasse ombragée. Une spectaculaire cave à vin, de forme cylindrique, tout en verre, propose un large choix de vins locaux ou aux étiquettes plus internationales à la clientèle de l’hôtel ou aux habitués des lieux. Un joli décor pour découvrir la nouvelle carte proposée par le Chef Nasser Jeffane. J’ai pu déguster une copieuse salade romaine au thon rouge frais accompagnée d’haricots verts, de parmesan, de tomates et de poivrons marinés. Un peu comme une salade César où l’on aurait remplacé le poulet par le thon et ajouté un peu de sud dans l’assiette avec quelques poivrons marinés et olives Taggiasche (25 Chf). Mon hôte  a lui choisi un gaspacho estival de tomates et son sorbet (19 Chf).

Gaspacho

 

Salade au thon rougePour suivre, je suis resté dans le thème de l’olive Taggiasche qui forme une croûte sur un dos de cabillaud vapeur, accompagné d’une ratatouille finement coupée. La croûte d’olives forme des bandes alternant avec une croûte d’herbes provençales. Un très joli visuel dans l’assiette (39 Chf). M. Wagner avait, quant à lui, jeté son dévolu sur une dorade poêlée à la charmoula de coriandre, légumes à l’ail des ours et bisque de crustacés (48 Chf).

Dorade

Cabillaud en croute d'olives

Nous avons longuement devisé sur les outils de communication virtuelle et notamment sur les avancées et les particularités de notre blog dans le paysage déjà bien garni des bloggers gourmands.

Le temps est passé bien vite et nous avons remis le choix d’un dessert à une prochaine occasion. Malgré nos emplois du temps chargés, nous avons quand même pris le temps de visiter les cuisines de l’établissement où se côtoient côte à côte mais dans des espaces qui leur son propre, la cuisine du Café Calla, la cuisine du Rasoï, la cuisine des « banquets » et l’indispensable pâtisserie qui, elle, travaille pour tous les restaurants.

Il y a toujours un côté émouvant à franchir le rideau et à rencontrer les femmes et les hommes qui nous préparent les mets et desserts, émouvant et rassurant de voir qu’il y a bien des professionnels en chair et en os, et pas seulement un grand frigo avec des sacs sous-vide et un bain-Marie. C’est pourquoi j’ai choisi, pour conclure ce petit post, de mettre en lumière les hommes de l’ombre, ceux que vous ne voyez pas lorsque vous venez manger dans l’un des restaurants de l’hôtel. Ils sont bien sûr beaucoup plus nombreux, voici les principaux acteurs en cuisine…

 

Café Calla Hôtel Mandarin Oriental Geneva  Quai Turrettini 1, 1201 Genève

Réservations +41 (22) 909 00 00

 

 

 

Philippe Écrit par :

Raconteur d'histoires gourmandes, j'ai créé le blog Le Dos de la Fourchette en septembre 2014. Rédacteur, je partage mes adresses gourmandes, mes rencontres et mes découvertes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.