L’Afternoon tea du Living Room.

Que d’anglicisme dans la même phrase !!! Si linguistiquement parlant Living Room se verra traduire par « Salon », plus littéralement et dans le cas précis du nouveau restaurant de l’Hôtel de la Paix, on pourrait le traduire par « Pièce à vivre ». Pièce à vivre des instants gourmands.

C’est par l’aile historique que les travaux ont débuté fin 2016 pour une rénovation complète. Le Living Room prend donc place dans ce nouvel espace désertant définitivement l’emplacement réservé au feu « Le Vertigo » qui m’avait fait découvrir l’hôtel avec cet article.
L’Hôtel de la Paix, que l’on pourrait dénommer « Boutique », avec ses 55 chambres (35 chambres complètement rénovées à ce jour) a décidé de repartir d’une feuille toute blanche. Pas question de travestir la beauté du bâtiment historique mais de l’adapter à ce qui se fait de mieux dans le monde des cinq étoiles.

Le lobby accueille par exemple une boutique proposant les chocolats genevois de Philippe Pascoet.
Terminé également les longs comptoirs où l’on attend debout de trop longues minutes pour le Check in. C’est assis confortablement que l’on vous accueillera.
Le Living room propose une salle de restaurant où l’on peut vivre tous les instants gourmands de la journée. Petit-déjeuner, lunch, apéritif au bar, dîner, la salle se divise, se compartimente de manière naturelle sans avoir besoin de cloisons, ce qui rend l’espace lumineux.

Les couleurs claires, les matériaux bruts, les luminaires et le mobilier design participent à cette lisibilité. Seul le parquet d’origine, découvert sous une épaisse moquette fait un clin d’œil au passé. La décoration intérieure a été confiée à l’architecte Barbara Casati.

Il faut rajouter à toutes ses offres gastronomiques orchestrées par le nouveau Chef de cuisine Alesio Corda, un délicieux afternoon tea que je suis venu découvrir en ce mercredi après-midi.

Qui dit Afternoon tea dit choix de thés. Au Living Room, le choix est pléthorique et l’accent a été mis sur les thés biologiques qui composent à plus de 80% la carte qui dénombre pas moins de 37 thés différents.
Trois chocolats chauds, épicé, à l’orange ou grand cru de Bolivie « Philippe Pascoet » sont également proposés.
Fan de thé vert, mon premier choix se dirige vers un thé vert bio et sauvage origine Vietnam. C’était une première pour moi, n’ayant toujours bu que des thés de culture. Mon deuxième thé vert, un « Bancha », plus classique, provenait du Japon. C’est un thé vert qui est récolté sur le même arbre que le Sencha. Il est juste récolté en toute fin d’automne.

Parenthèse wikipedia terminée, l’afternoon tea de l’Hôtel de la Paix est proposé au prix de 42 Chf ou 49 Chf avec une flûte de champagne. Pour ce prix très bien placé, l’on vous sert dans un premier service un original petit sandwich tout noir, réalisé avec un pain de mie au charbon végétal, viande séchée de bœufs, roquette et moutarde ancienne. Sur la même assiette, un autre sandwich coloré lui aussi avec un pain de mie à la betterave rouge, concombre, cottage cheese et basilic. Un bel accord tout en fraîcheur. Et pour finir, un petit wrap, saumon fumé d’Ecosse et avocat.

La suite est sucrée et proposée sur un présentoir à étages où l’on retrouve tout en bas, deux scones maison servis tièdes. Plutôt copieux en taille, ils sont accompagnés de trois toppings que je préfère appeler sauces, une clotted cream qu’il sera plus sage de traduire par crème épaisse, une confiture de fraise et une confiture de pétales de roses.

L’étage intermédiaire, entre les scones et les accompagnements, est réservé aux très graphiques pâtisseries confectionnées avec soin par le chef pâtissier Pascal Fourdrimier. Quel bonheur de retrouver des vraies pâtisseries « maison » ! Un vrai millefeuille, crème toute légère et fruits rouges, une tartelette chocolat, un petit sablé coco passion, réalisé comme un œuf mollet et un finger chocolat croustillant, craquant. Un vrai plaisir gourmand ! Feuilletage qui croustille, crème légère, ganache fondante, pas trop de sucre. C’est certainement le plus bel étage du présentoir. Bravo !


Comme à chaque fois, le lieu et la décoration ne font pas tout et ce fut pour moi une très bonne surprise de retrouver Nicolas Coppel, Manager du restaurant qui s’était formidablement bien occupé de nous lors de notre dernier passage. Grand passionné de vins, je pense qu’il a pesé de tout son poids pour la réalisation de cet original bar en plein centre du restaurant, départageant la salle en deux entités différentes. Sur ce bar ovale, Nicolas Coppel propose dès 18h une autre ambiance, avec un choix de cocktails mis en bouteilles. Des macérations maison qui, après trois à cinq semaines d’attente, révèlent tous leurs aromes. Il suffira d’ajouter un peu de champagne et quelques fruits ou herbes fraîches pour finaliser cette mixologie originale.

Les cocktails en bouteilles.
Le bar

Un choix de tapas est également proposé dès 18h00. Pourquoi ne pas avancer votre réservation de quelques dizaines de minutes pour profiter de cette offre unique sur Genève.
J’ai passé un agréable instant gourmand dans cette « Pièce à vivre ». Une vraie envie de revenir déguster la carte du chef d’origine Sarde, Alesio Corda, au parcours fait de détours chez les plus grands et qui s’est imposé une philosophie culinaire toute nippone où l’on respecte le produit pour ce qu’il est. Tout un programme.

Ce que j’ai aimé : Le lieu, l’accueil, la qualité des produits proposés et le prix accessible.
Ce que j’ai moins aimé : Devoir repartir ;-). Plus sérieusement, et pour dire quelque chose, peut-être la différence de taille entres les scones et les mini pâtisseries. J’aurais bien vu les scones un tout petit peu plus petit, et comme je suis gourmand, les pâtisseries un tout petit peu plus grandes.

Le Living Room, Hôtel de la Paix, Quai du Mont-Blanc 11, 1211 Genève. Tél. : +41 22 909 60 00

Philippe Écrit par :

Raconteur d'histoires gourmandes, j'ai créé le blog Le Dos de la Fourchette en septembre 2014. Rédacteur, je partage mes adresses gourmandes, mes rencontres et mes découvertes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.